Affaire Petrobras: soupçons de blanchiment autour de l’appartement parisien de la fille de Raul Schmidt

20 novembre 2018

Le 29 octobre 2018, le Tribunal supérieur de justice du Brésil (STJ) a rejeté l’intégralité des demandes de Nathalie Angerami Priante Schmidt Felippe, la fille de l’un des principaux suspects de l’affaire Petrobras, Raul Schmidt Felippe Junior. Celle-ci demandait la suspension des “mesures de précaution” prises à son encontre par le Ministère public fédéral (MPF), dont le gel de ses actifs et la confiscation de son passeport.

Les articles sont réservés aux abonnés

Vous êtes abonné?