Le très discret Groupe Charles André victime d’une fraude interne massive

24 août 2021

Entre 2011 et 2015, un trafic illicite de conteneurs et de wagons a prospéré au sein du Groupe Charles André (GCA), fleuron français du transport et de la logistique. Plusieurs millions auraient été détournés par des salariés en revendant des biens de l’entreprise. L’affaire est rendue publique par un arrêt récent de la Cour d’appel de Grenoble.

Les articles sont réservés aux abonnés

Vous êtes abonné?