Trafic de fossiles: le Brésil demande l’entraide à la France et cible un Lyonnais

15 mai 2019

Le 13 mai 2019, le Ministère public fédéral brésilien (MPF) a annoncé avoir obtenu le rapatriement prochain depuis la France de 46 fossiles, d’une valeur totale de 600’000 euros. C’est Marc-Emmanuel Gounot, juge d’instruction du Tribunal de grande instance de Lyon, qui a décidé de répondre favorablement à la demande d’entraide brésilienne. Cette affaire de trafic présumé de fossiles et d’os de dinosaures cible un paléontologue français, François Escuillié.

Les articles sont réservés aux abonnés

Vous êtes abonné?