Les 6 millions d’euros payés par Bernard Arnault n’étaient pas “confiscatoires”

8 juin 2021

Que représentent quelques millions quand on est l’homme le plus riche du monde ? C’est la question à laquelle la Cour de cassation a eu à répondre le 12 mai dernier. Bernard Arnault, le PDG de LVMH, y contestait le paiement d’un impôt versé en 2012 : la contribution exceptionnelle sur la fortune (CEF), qu’il jugeait disproportionnée par rapport à ses revenus.

Les articles sont réservés aux abonnés

Vous êtes abonné?