Les montages luxembourgeois des frères Bahadourian échappent au fisc

11 mai 2021

Les montages fiscaux au Luxembourg des grandes fortunes françaises sont de plus en plus scrutés par les médias, comme l’ont illustré ces derniers mois l’enquête Openlux du Monde ou l’investigation menée par le site Mediacités au sujet de Léo et Patrick Bahadourian. Les deux frères, actionnaires des supermarchés Grand Frais et 275e fortune française selon le classement 2020 du magazine Challenges, profitent d’un système leur permettant notamment d’échapper à l’impôt sur les dividendes en France. Et ce alors que leur enseigne de magasins réalise la quasi-totalité de son chiffre d’affaires dans l’Hexagone. Optimisation légale ou fraude fiscale? Bercy peine à prouver l’existence d’abus, comme l’illustre un récent arrêt de la Cour administrative d’appel (CAA) de Lyon.

Les articles sont réservés aux abonnés

Vous êtes abonné?