Fraude au président: BRM Mobilier poursuit les escrocs à Hong Kong

26 juin 2019

Victime d’une “arnaque au faux président“, BRM Mobilier avait perdu 1,6 millions d’euros en 2015. Une catastrophe financière pour cette PME des Deux-Sèvres qui avait abouti, un an plus tard, à sa liquidation judiciaire et au licenciement de 42 salariés.

Son ex-président, Jean Brossier, ne désespère cependant pas de récupérer les fonds détournés, comme le révèle un jugement de la Haute Cour de Hong Kong en date du 17 mai 2019.

Les articles sont réservés aux abonnés

Vous êtes abonné?