Pour la CEDH, la condamnation du lanceur d’alerte des LuxLeaks ne violait pas la liberté d’expression

11 mai 2021

Raphaël Halet, lanceur d’alerte dans l’affaire des LuxLeaks, avait été condamné en 2014 au Luxembourg à 1’000 euros d’amende pour avoir divulgué des documents de son ancien employeur, PricewaterhouseCoopers (PWC).

Les articles sont réservés aux abonnés

Vous êtes abonné?