Violations d’embargos: nouveaux frais juridiques en perspective pour la BNP

Un arrêt de la Cour d’appel de Paris publié le 14 juin 2018 pourrait ouvrir la voie à de nouvelles charges financières pour la BNP, et ce quatre ans après l’amende record de près de 9 milliards d’euros infligée par les autorités américaines à la banque française pour violation d’embargos. En cause: C.A., l’ancien responsable …
Cet article est réservé aux abonnés.