Venezuela: la “souplesse” de Total mise à l’épreuve par la justice américaine

Dans le cadre de son enquête sur PDVSA, la justice américaine s’intéresse aux grands groupes pétroliers internationaux qui restent indirectement actifs au Venezuela malgré les sanctions. Le Département américain de la justice (DOJ) accuse ainsi plusieurs hommes d’affaires vénézuéliens d’avoir détourné les fonds de la société PetroCedeño, une co-entreprise du groupe français Total. Ce n’est …
Cet article est réservé aux abonnés.