L’Oréal refuse de négocier: l’affaire des brevets frivoles ira au procès

L’affaire des “brevets frivoles” de L’Oréal ira au procès: c’est la conclusion d’un document publié le 18 avril 2018 par la Cour fédérale du New Jersey, face au refus de l’entreprise de négocier un règlement à l’amiable avec son ex-employé, Steven Trzaska. Stephen Trzaska est l’ancien responsable des brevets au sein de la filiale américaine …
Cet article est réservé aux abonnés. Profitez d'un abonnement gratuit de 30 jours pour découvrir Gotham City France.