La justice peine à récupérer les arriérés d’impôts des joailliers Benmussa

Leur nom apparaissait sur la liste Falciani transmise en 2009 par l’ex-informaticien de la banque suisse HSBC au fisc français. Les Benmussa, une famille de joailliers parisiens, avaient dissimulé près de 40 millions d’euros à Genève, via des structures offshore. Six ans après l’ouverture d’une procédure judiciaire, la justice française n’a pu mettre la main …
Cet article est réservé aux abonnés. Profitez d'un abonnement gratuit de 30 jours pour découvrir Gotham City France.