Le gestionnaire d’actifs condamné en France continuait de sévir en Suisse

5 décembre 2018

Jean-Jacques Rabineau, ancien gérant de la société de gestion de portefeuilles AAZ Finances, avait été condamné en juin 2007 par l’Autorité des marchés financiers (AMF) à trois ans d’interdiction d’exercer son métier pour avoir, au cours de l’année 2002, « contribué activement à l’utilisation abusive de comptes de stockage, dits comptes parking, afin de favoriser certains comptes, dont celui détenu par son épouse« . Cela ne l’a pas pourtant pas empêché de continuer à effectuer des placements pour le compte de tiers, mais en Suisse, cette fois. C’est ce que révèle un arrêt de la Cour d’appel de Caen

Les articles sont réservés aux abonnés

Vous êtes abonné?