La Suisse refuse de livrer les noms de milliers de clients français d’UBS

31 juillet 2018

C’est un nouveau coup dur pour les autorités fiscales françaises dans leur combat pour récupérer les noms des clients soupçonnés d’évasion fiscale qu’a abrité la banque suisse UBS.

Le 30 juillet 2018, dans un arrêt rendu public aujourd’hui, le Tribunal administratif fédéral (TAF) a

Les articles sont réservés aux abonnés

Vous êtes abonné?